sucre
Santé

Au secours ! Tout ce sucre !

 

 

Salut les parents !

Aujourd’hui, j’avais envie de faire un peu de théorie. Non, non, ne vous encourez pas ! Je voudrais éclaircir tout ce qu’on dit sur le sucre. Partout on nous parle de sucres, de bons sucres, de mauvais sucres, de sucres rapides, lents, de sucres cachés, etc. Il y a de quoi s’y perdre.

J’ai donc décidé de vous faire une petite récap à ce sujet car le sucre est omniprésent autour de nous.

Je pense que vous savez qu’un excès de sucre est nocif pour la santé. Il peut bien évidemment avoir un effet délétère sur notre corps (risque de surpoids, obésité, problèmes cardio-vasculaires, diabète de type 2, etc.) mais il joue également un rôle sur notre humeur, fatigue, excitabilité, crises de colère, etc.

Comment cela fonctionne ?

Quand nous mangeons un aliment sucré, ce dernier provoque un pic de glucose sanguin (sucre dans le sang). En réaction à celui-ci, notre corps sécrète de l’insuline qui permet de diminuer le taux de sucre dans notre sang. Il s’ensuit, environ deux heures après, une chute du taux de sucre et de ce fait, une hypoglycémie.

Autrement dit, les sucres rapides arrivent rapidement (ils ne s’appellent pas sucres rapides pour rien) : on ressent alors plein d’énergie, puis celle-ci retombe brusquement. On a alors le contrecoup et notre corps réclame à nouveau sa dose de sucre. Alors on remange. Et plus on avance dans la journée, plus c’est pire (quand par exemple on commence la journée avec un petit déjeuner sucré, notre corps subit des hauts et des bas pendant toute la journée !).

Nous ressentons alors une énergie en dents de scie. Nous sommes fatigués, énervés.

Qu’en est-il pour nos enfants ? C’est la même chose. Leurs crises de colère, leur excitabilité, leur fatigue peuvent être une conséquence de leur alimentation.

Les différents sucres

Concrètement, il faut savoir que les sucres sont utiles pour l’énergie et pour la mémoire.Mais pas n’importe lesquels.

Il existe deux catégories de sucres : les sucres rapides et les sucres lents.

Les sucres lents :

Nous pouvons les trouver dans :

  • Les céréales complètes : Pain complet, riz complet, épeautre, quinoa, …
  • Fruits et légumes à fibres : pommes, lentilles, épinards, …
  • Fruits secs : dattes, raisins secs, figues, …
  • Graines et noix : amandes, noisettes, sarrasin, …
  • Dans les « supers aliments » : chia, pollen, baies de gogi, …

Les sucres rapides :

Parce que rien n’est simple, il existe de bons sucres rapides et de mauvais sucres rapides. Ca va ? Vous suivez toujours ?

Les bons sucres rapides (car oui, il y en a !) se trouvent dans :

  • Le miel
  • Le rapadura (sucre complet, donc qui a conservé les vitamines et minéraux)
  • Le sirop d’érable
  • Les fruits frais. Préférez les manger en entier plutôt que de les presser : vous bénéficierez alors des fibres qui permettent notamment que le sucre arrive de manière ralentie dans le corps
  • Le sucre de canne non raffiné

Les mauvais sucres rapides :

Attention, vous risquez d’être surpris(e) de tous les aliments dans lesquels on peut les trouver. Et oui, ils sont malheureusement beaucoup trop présents dans notre alimentation actuelle.

  • Le sucre blanc
  • Les biscuits, gâteaux, desserts industriels évidemment
  • Les chocolats et bonbons. Cela aussi vous l’aviez deviné
  • Les jus de fruits industriels
  • Le pain blanc, riz blanc, farine blanche, etc. Dans ces aliments, on a retiré toutes les vitamines et minéraux, en bref, tous ce qui est nutritivement bon pour la santé.
  • Les céréales petit déjeuner. Oui, oui, quasi toutes les céréales pour enfants. Et dans les céréales pour adultes, il y a aussi beaucoup de sucres, même dans certaines qui affirment qu’en les mangeant, vous aller maigrir. Hallucinant, non?
  • Les plats industriels. Et oui, en plus des mauvaises graisses, les industries agro-alimentaires y ajoutent du sucre : hamburgers, ketchup, mayonnaise, pizza, etc.

Et là, j’en vois certain(e)s d’entre vous se dire « Au secours ! Mon enfant aime tellement tout cela ! Que vais-je faire ? Qu’est-ce que je vais lui donner à manger ? »

Pas de panique, je mettrai sur le blog des recettes alternatives saines à ces aliments pour que votre enfant puisse quand même se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé.

Astuce

Voici l’image (inspirée par Martine Fallon) que j’utilise avec les enfants pour leur faire comprendre la différence entre les sucres lents et rapides : les sucres lents arrivent dans notre corps, comme un sablier : avec un petit trou qui les font passer lentement pendant un long moment. Notre corps reçoit donc de l’énergie pendant longtemps.

Les sucres rapides arrivent en une fois, comme si notre corps recevait d’un coup un paquet de sucre. Deux heures après, nous avons tout consommé et notre corps en redemande.

Attention au piège

Evitez également les « faux » sucres : il s’agit notamment de la saccharine, de l’aspartame, etc. On peut les trouver par exemple dans les sodas lights et zéros… J’imagine que vous voyez desquels je parle… Ils vont nous pousser à en consommer davantage. Ils font grossir (et oui !) et sont mauvais pour notre santé.

Méfiez-vous des produits lights ! Posez-vous la question de savoir pourquoi il y a de plus en plus de personnes en surpoids alors qu’il y a de plus en plus de produits lights dans les supermarchés…

Et maintenant ?

La théorie, c’est important mais la pratique aussi !

Comment savoir, lorsqu’on est au supermarché si c’est un produit qui contient de mauvais sucres ou non ? Puis-je l’acheter sans me dire que j’empoisonne mon enfant ?

Cherchez sur les étiquettes les ingrédients suivants : sucre, fructose, glucose, sirop de maïs, aspartame, etc. Et fuyez-les autant que possible !!

Attention, pas de culpabilité si vous achetez de temps en temps ces produits ! Soyez bienveillant avec vous-même. Personne n’est parfait.

Je voudrais terminer en ajoutant que beaucoup d’enfants n’aiment pas le changement et se méfient des nouveaux aliments. Alors, même si vous avez envie de tout changer d’un coup, je vous conseille d’y aller petit à petit pour ne pas que vos chères petites têtes blondes se braquent.

Vous pouvez liker cet article afin de faire profiter votre entourage de ces informations.

J’attends vos commentaires ci-dessous  🙂

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.