NOUVEAU : Recevez GRATUITEMENT
"Le Guide Des Collations Saines Pour Votre Enfant"

Recette de chou-fleur, céleri-rave aux lentilles et noisettes

 

Découvrez cette recette de chou-fleur, céleri-rave aux lentilles et noisettes. Pour faire le plein de bons nutriments ! Facile à faire. Et pour les pressés, vous pouvez acheter des légumes surgelés?

J’ai découvert cette recette dans le livre de Pascale Naessens « Ma cuisine 100% nature » aux éditions SOLAR.

Cliquez sur l’image pour en savoir plus.

 

La recette de chou-fleur, céleri-rave aux lentilles et noisettes

Je vous mets ici les ingrédients pour 4 personnes.

Temps de préparation : 15 minutes

Temps de cuisson : 30-35 minutes

Ingrédients

  • 400 g de chou-fleur
  • 400 g de céleri-rave
  • 500 g de lentilles vertes
  • 1 botte de persil plat
  • 8 feuilles de laurier (facultatif)
  • 2 poignées de noisettes
  • 2 càc de cumin en poudre
  • Poivre noir
  • Huile de noisette

 

Préparation du chou-fleur, céleri-rave aux lentilles et noisettes

Lavez et hachez le persil. Epluchez et lavez les légumes. Coupez le céleri-rave et gros morceaux et détachez les bouquets de chou-fleur. Faites blanchir ces deux légumes ensemble 4 minutes dans de l’eau bouillante légèrement salée, puis égouttez-les.

Préchauffez le four à 170°C (th. 5-6)

Transvasez les légumes blanchis dans un plat allant au four, assaisonnez de cumin en poudre et de poivre noir. Arrosez d’un peu d’huile d’olive et mélangez soigneusement. Enfournez pour 15 à 20 minutes.

Pendant ce temps, rincez les lentilles et faites-les cuire avec les feuilles de laurier 20 à 30 minutes, selon les instructions sur le paquet.

Sortez le plat du four et ajoutez les lentilles, les noisettes, le persil plat.

Mélangez bien et arrosez généreusement d’huile de noisette.

Bon appétit !

 

 

Pourquoi consommer ces aliments ?

Les lentilles

Leurs bienfaits

Les lentilles font partie des légumineuses, dont on entend beaucoup parler en ce moment, en Belgique. lentilles corails

Je vais tout d’abord vous en faire découvrir les nombreux bienfaits.

Les lentilles sont riches en fer et en protéines qui vous assureront énergie et tonus. Le top quand on a des enfants  😉

Les lentilles contiennent beaucoup de fibres : 100 grammes de lentilles cuites couvrent presque la moitié de nos besoins journaliers ! Une étude australienne de 2016  a démontré, en analysant près de 2000 personnes, que celles qui consommaient plus de fibres multipliaient par deux leur chance de rester en bonne santé (diminution du risque d’hypertension, de diabète, de maladies cardio-vasculaires, etc.) Les fibres favorisent un bon transit intestinal et augmente la satiété.

Les lentilles sont riches en antioxydants qui protègent nos cellules des radicaux libres. Ceux-ci sont responsables d’un vieillissement prématuré de nos cellules, et peuvent engendrer des maladies cardiovasculaires, certains cancers, etc.

Elles apportent également du sélénium qui prévient la formation des radicaux libres dans notre corps.

Les lentilles contiennent du magnésium, nécessaire dans de nombreuses actions enzymatiques, dans les contractions musculaires, dans l’immunité, la diminution du stress, etc.

Elles sont une source intéressante de potassium (qui équilibre le PH du sang et favorise la digestion), de phosphore (qui joue un rôle essentiel dans la santé des os et des dents), de calcium et de cuivre, de manganèse.

Les lentilles apportent de la vitamine B9 : celle-ci joue un rôle important dans la fabrication des cellules du corps, notamment des globules rouges. Elle est nécessaire dans le fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire et dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Elle est essentielle pour les femme enceinte afin de limiter le risque de spina bifida chez le foetus.

Les lentilles apportent également de la vitamine B2 (qui joue notamment un rôle dans le métabolisme de l’énergie des cellules) ainsi que de la vitamine B3 (très importante pour le métabolisme énergétique).

 

Comment les conserver ?

Conservez-les dans un bocal en verre étanche, au sec et au frais.

Au fil du temps, les légumineuses deviennent plus dures et moins digestes. Je vous conseille donc de ne pas les conserver plus d’un an.

Lentilles

Comment les préparer ?

Avant de cuire les lentilles, rincez-les bien et éliminez celles qui flottent.

Le temps de cuisson peut varier selon le temps de lentilles et de la provenance, entre quelques minutes pour les lentilles corail et 45 minutes pour les autres.

Référez-vous aux instructions du paquet.

N’ajoutez le sel qu’en fin de cuisson afin d’éviter qu’elles ne durcissent.

 

Idées de recettes

Vous pouvez les intégrer dans des soupes, des purées, des salades.

Vous pouvez aussi les consommer avec du riz complet et un mélange de légumes.

 

Le céleri-rave

Les bienfaits

Le céleri-rave est pauvre en calories.

Le céleri-rave est riche en fibres, qui améliorent le transit intestinal et évite la constipation. Sachez que ses fibres sont mieux tolérées lorsqu’il est cuit ou finement râpé.

Le céleri-rave contient des vitamines K, B5, B6, C, du cuivre, du potassium, du manganèse et du phosphore.

céleri-rave

Comment le conserver ?

Si le céleri-rave est non coupé, vous pouvez le conserver jusqu’à 3 semaines hors du réfrigérateur, dans un endroit frais et sec.

S’il est coupé, conservez-le dans un bocal en verre au réfrigérateur. Vous pouvez l’arroser de jus de citron pour qu’il ne brunisse pas. Maximum une semaine.

Vous pouvez également le couper et le congeler, cuit ou blanchi (pour celui-ci, cuisez-le 2 à 4 minutes dans de l’eau bouillante, puis rincez les morceaux à l’eau froide, égouttez-les et congelez-les).

 

Comment le préparer?

Le céleri-rave peut se consommer cru ou cuit.

 

Idées de recettes

En purée, en salade, en potage, en accompagnement.

Libre cours à votre imagination 😉 .

 

La réactions de mes enfants

Les filles ont été suspicieuses en voyant le plat sur la table mais, pleines de bonne volonté, elles ont goûté  🙂 .

Je ne peux pas dire qu’elles ont adoré mais elles ont quand même toutes  les deux mangé presque tout ce qu’il y avait dans leur assiette ! Une victoire pour moi !  😀

Mon petit dernier a tout mangé sans se poser de question, sans se dire qu’il n’avait jamais vu ce plat. Je pense qu’il a beaucoup apprécié 😀

 

Astuces

Je demande à mes enfants de goûter les différents ingrédients mis à table mais je ne les force jamais à terminer leur assiette ou à manger un aliment « qui ne passe pas ».

Lorsque mes enfants n’apprécient pas trop un plat avec beaucoup de légumes, je leur propose d’en laisser un de côté et de manger les autres. Cela me paraît un bon compromis entre le fait de manger équilibré et de respecter leur goût.

Dans ce cas-ci, par exemple, ma grande a laissé de côté le chou-fleur.

 

Et vous ? Quelle est votre réaction lorsque votre enfant n’aime pas un ingrédient du repas ?

 

Nath, votre Conseillère en Nutrition

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked*