Comment bien démarrer l’approche DME avec son enfant ?

approche DME - diversification alimentaire menée par l'enfant

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’approche DME ?

En fait, cette approche encourage l’enfant à s’alimenter par lui-même plutôt que de recevoir des purées à la cuillère.

L’idée est d’offrir des aliments en morceaux à votre enfant, et ce, dès la 1ère bouchée. Il apprend alors à se nourrir par lui-même, il va à son propre rythme.

Dès la 1ère bouchée ? Mais ce n’est pas dangereux ?

Ne risque t-il pas de s’étouffer ?!

Rassurez-vous, cette approche est tout à fait naturelle pour introduire les aliments solides ?.

Bien sûr, il y a quelques règles de sécurité à s’assurer.

Sophie, du Blog Maman Radieuse, puéricultrice, formée à l’allaitement et à la DME (Diversification alimentaire Menée par l’Enfant) nous explique, étape par étape, comment bien démarrer avec la DME.

aliments solides pour bébé

 

La DME – diversification alimentaire menée par l’enfant, c’est quoi exactement ?

Pour tout vous dire, ce terme a été inventé en 2001 par Gill Rapley, une infirmière de formation.

Mais en soit, l’histoire de la Diversification Menée par l’Enfant – DME, est aussi vieille que l’homme lui-même.

Seul le nom est nouveau !

Par cette approche, le bébé est autorisé et encouragé à manger lui-même des aliments solides avec ses doigts au lieu de recevoir des purées à la cuillère.

Voyons tout cela plus en détails…

 

Le principe de la DME

Avec l’approche DME, le bébé se nourrit par lui-même avec ses doigts. L’adulte lui offre des aliments en morceaux, et ce, dès la 1ère bouchée.

Il est donc très important de lui proposer des aliments appropriés.

Le plus souvent, l’enfant est inclus à table avec le reste de la famille. Et généralement, il mange la même chose qu’eux.

De plus, avec l’approche DME, un bébé choisi ce qu’il veut manger, en quelle quantité et à quelle vitesse.

Il a la liberté d’explorer de nouveaux goûts et de nouvelles textures, sans être obligé de manger une quantité fixe ou un aliment spécifique.

Plutôt chouette comme pratique, n’est-ce pas ?

En parallèle, l’allaitement maternel doit être poursuivi à la demande. L’enfant doit continuer à téter tout aussi souvent, les aliments solides arrivent en 2ème intention.

Le lait maternel doit être la 1ère source d’alimentation de l’enfant jusqu’à ses 1 an.

Avec l’approche DME, l’idée est vraiment de faire confiance au bébé pour savoir à quel moment augmenter les aliments solides et diminuer le lait.

Cela se fait généralement plus tard, au cours de la première année ;).

Comme vous pouvez le constater, c’est vraiment une approche très différente de l’approche traditionnelle !

 

Quand commencer l’approche DME ?

Ça, c’est une question qui revient souvent auprès des parents que j’accompagne !

Et donc, pour y répondre, sachez que la plupart des experts sont d’accord à ce sujet :

« Les aliments solides doivent être retardés jusqu’au milieu de la première année de vie, soit à environ 6 mois »

C’est à ce moment-là que le système digestif du bébé est mature.

Certains bébés peuvent sembler prêts à 5 ½ mois, tandis que d’autres ne le seront pas avant l’âge de 6 – 7 mois.

Il est important de prendre en compte TOUS les signes !

Les signes qui prouvent que votre bébé est prêt pour l’approche DME :

  • Se tient bien assis sans soutien ;
  • Il n’a plus le réflexe de protusion (il pousse automatiquement les aliments solides hors de la bouche avec sa langue) ;
  • Il a développé la motricité fine nécessaire pour s’alimenter seul ;
    Le développement de la préhension en pince (le bébé saisit la nourriture entre le pouce et l’index, se produit généralement vers 6 mois) ;
  • Il montre de l’intérêt. La plupart des bébés essaient de prendre la nourriture dans votre assiette et la mettre dans sa bouche.

 

Quels sont les avantages de la diversification menée par l’enfant?

  1. C’est plus facile. Les purées prennent beaucoup de temps. Il est beaucoup plus facile d’adapter ce que les adultes mangent à bébé que de créer un repas séparé.
  2. Le bébé se nourrit seul, vous pouvez donc manger en même temps. L’approche DME donne aux mamans la possibilité de se détendre et de manger elles-mêmes.
  3. Il acquiert de bonnes habitudes alimentaires dès le départ. Il expérimente très tôt un large éventail d’aliments sains, ce qui peut améliorer les choix alimentaires plus tard dans la vie.
  4. C’est éducatif. Cela se passe un peu comme un jeu, c’est vraiment dans le principe de la découverte.
  5. L’enfant affine aussi sa motricité fine et son sens de l’observation en apprenant à saisir les aliments et à les porter à sa bouche. Il gère les différentes textures, saveurs, tailles et formes des aliments.

L'approche DME pour nourrir son bébé

 

Comment bien démarrer avec l’approche DME ?

Ce qui est génial avec la diversification menée par l’enfant, c’est que vous n’avez pas besoin de grand-chose pour commencer !

Voici tout de même quelques règles de sécurité essentielles qu’il faut avoir en tête :).

5 astuces pour se préparer à la diversification menée par l’enfant

Choisir un moment calme

Si votre tout-petit est trop affamé ou trop fatigué, ce n’est probablement pas le bon moment.

Choisissez plutôt un temps calme, sans trop de distraction autour.

Installer bébé confortablement

Une autre chose dont vous avez besoin est un endroit sûr où votre bébé peut s’asseoir.

Une chaise haute est un excellent choix !

Certaines mamans apprécient aussi d’avoir leur enfant assis sur les genoux. Perso, je ne trouve pas que ce soit hyper pratique…

Choisir des aliments appropriés

Offrez une variété d’aliments sains et complets (ainsi qu’une petite quantité d’eau) qu’il peut choisir et explorer.

Pour info, les aliments doivent être facilement écrasables entre notre doigt et notre pouce ! (ex : datte molle, kiwi…).

Commencer en douceur

Commencez par lui offrir des aliments solides une fois par jour, puis augmentez progressivement la quantité à mesure qu’il montre qu’il en veut ou qu’il en a besoin.

Au départ, votre bébé va peut-être téter l’aliment, puis par la suite, il peut très bien prendre une bouchée, la recracher.

Ces étapes font partis de l’exploration, de la découverte…

C’est aussi normal qu’un nourrisson soit hyper intéressé au départ, puis présente moins d’intérêt par la suite.

Inclure bébé à table

Les familles pratiquant l’approche DME sont encouragées à faire de l’heure du repas en famille une habitude.

À votre avis, pourquoi ?

Eh bien, l’une des raisons est que l’enfant apprend mieux en observant et en imitant.

Et donc, lorsque tout le monde mange ensemble et mange les mêmes aliments, le bébé se sent inclus, et le repas devient une expérience amusante :).

Diversification alimentaire menée par l'enfant : approche DME

 

Quels aliments puis-je donner à mon bébé ?

Les premiers aliments de votre bébé doivent être une sélection d’aliments riches en fer !

Pour tout vous dire, les besoins en fer d’un bébé de 6 mois sont équivalents à ceux d’un adulte. C’est pourquoi, il est important de commencer les aliments complémentaires vers cet âge.

Aussi, pensez à proposer des aliments mous, faciles à mâcher et à avaler (par exemple sous forme de bâtonnets).

Lorsqu’il dispose d’une grande variété d’aliments, le bébé choisira naturellement ceux qui répondent à ses besoins nutritionnels.

Bien sûr, n’en mettez pas trop. Quelques morceaux d’aliments à la fois sur le plateau suffisent ;).

Les meilleurs premiers aliments

  • Avocats
  • Banane
  • Patates douces
  • Carottes
  • Courgettes
  • Pêches et poires très mûres, prunes et melon
  • Citrouille
  • Jaune d’œuf
  • Viande
  • Poisson
  • .. (liste non exhaustive)

À savoir, certains des allergènes les plus courants, comme les arachides, ne sont pas des premiers aliments appropriés pour bébé !

 

Liste des aliments à éviter

Oui oui, il y en a !

Je vous les partage :

  • Aliments à haut risque d’étouffement (comme les raisins, les tomates cerises/raisins, les noix…)
  • Sel de table ou le sucre ajouté
  • Aliments malsains et transformés, comme les chips, le pop-corn…
  • Aliments contenant du sucre raffiné, les céréales pour petit-déjeuner, les chewing-gums et les bonbons durs.
  • Miel (jusqu’à 1 an: risque de botulisme)
  • Stimulants, comme le chocolat ou le sucre.

 

Réponses aux questions les plus fréquentes !

Lorsque les parents commencent la DME, il y a tout un tas de question qui leur viennent à l’esprit. Et c’est NORMAL.

C’est une approche différente de celle qu’on à l’habitude…

Je suppose que vos parents ont aussi fait l’approche purée avec vous ?

Même si comme nous l’avons vu, l’approche DME est aussi vieille que l’homme !

Alors, je me suis dit que j’allais répondre aux questions les plus couramment posées ?.

 

Mon bébé ne risque-t-il pas de s’étouffer avec l’approche DME ?

La plus grosse hantise des parents !

Pourtant, selon les études, un bébé qui mange des morceaux dès 6 mois, n’est pas plus à risque d’étouffement qu’un bébé qui mange des purées. 

Alors, si vous êtes vigilants aux quelques règles de sécurité que nous avons vus, tout devrait bien se passer.

Ceci dit, il est important de toujours garder un oeil bienveillant sur votre enfant lorsqu’il mange et de ne pas le laisser seul.

De même, il est indispensable que seul votre bébé mette de la nourriture dans sa propre bouche (ne pas mettre vos doigts dans sa bouche) !

Aussi, Je voulais vous dire que l’étouffement est un enjeu multifactoriel (posture, capacité de mastication, distraction…).

C’est pourquoi, il est essentiel de vous assurer que votre bébé soit réellement prêt pour la DME !

 

Mon bébé aura-t-il assez à manger ?

Le lait maternel (ou le lait maternisé) constitue la majorité de l’alimentation de votre bébé jusqu’à ses 12 mois environ.

L’objectif principal de l’introduction des aliments solides au cours de la 1ère année est de faire découvrir à votre bébé de nouveaux goûts et de nouvelles textures, tout en lui apprenant à mâcher et à avaler les aliments.

Si votre nourrisson prend du poids normalement et s’épanouit, c’est qu’il a suffisamment à manger.

Il faut vraiment lui faire confiance !

La diversification menée par l’enfant repose sur le fait que celui-ci sait quand il a faim, quand il est rassasié, et ce, dont il a besoin pour satisfaire ses besoins nutritionnels ?.

 

Mon bébé aura-t-il un apport suffisant en fer ?

Avec l’approche DME, il n’est pas plus difficile de combler les besoins en fer du bébé qu’un bébé avec l’alimentation traditionnelle.

L’erreur que font souvent les parents est de commencer par offrir des fruits et des légumes (qui ne sont pas toujours riches en fer).

Comme je vous le disais, le choix des aliments est vraiment important !

Je vous remets une liste non exhaustive d’aliments riches en fer :

  • Viande et volaille (notamment le bœuf et le foie)
  • Courge
  • Patates douces
  • Poisson
  • Légumes verts
  • Haricots
  • Jaunes d’oeufs…

A savoir, il est aussi possible de combiner des aliments pour augmenter le taux d’absorption de fer !

Et bien sûr, si le taux de fer de votre bébé vous préoccupe, faites-le tester avant de le supplémenter ?.

Aliments appropriés pour jeune enfant

 

Pour conclure…

L’approche DME est vraiment une expérience d’apprentissage pour votre enfant (et pour vous aussi d’ailleurs 🙂 ).

Au départ, il ne mangera probablement pas beaucoup, et ce n’est pas grave.

La patience doit également être un de vos alliés, car un bébé peut prendre plus de temps lorsqu’il est aux commandes.

Mais, rassurez-vous, lorsqu’il aura pris le coup de main, l’heure des repas sera plus rapide.

Et si votre petit bout ne semble finalement pas prêt, ce n’est pas grave non plus. Laissez-lui une semaine ou deux, puis réessayez.

Aussi, si vous vous sentez dépassée par cette méthode, vous pouvez toujours adopter l’approche purée en complément.

L’idée est avant tout d’expérimenter les méthodes d’alimentation qui conviennent le mieux à votre famille et à votre mode de vie :).

Avez-vous pratiqué ou pratiquez-vous l’approche DME ?

Un grand merci à Nathalie de m’avoir laissé écrire un article pour son blog ?.

 

Sophie, du blog Maman radieuse.

 

 

Sources : réseau DME

Design by Freepik

Articles similaires

6 réponses

  1. Super intéressant, je ne connaissais pas cette approche ! Plus liberté pour le bébé et pour les parents, c’est plutôt chouette. Et j’aime beaucoup le côté « auto-apprentissage » naturel !

  2. Très intéressant

    Moi qui ai attendu 1 an pour introduire les repas solides à mon bébé.
    Je suis mieux armée pour le prochain.
    Merci pour les conseils

  3. Merci pour cet article que je trouve très intéressant, je vais le faire suivre immédiatement à une amie qui un petit Loulou en pleine diversification et pour qui ce n est pas facile…
    De mon côté les garçons ont plutôt apprécié manger du solid tôt sous formes de purées (il faut dire qu ils supportaient mal le lait maternisé et qu ayant repris le travail je n avais plus assez de lait pour les nourrir avec mon lait principalement). Par contre dès qu ils ont réussi à bien saisir ils aimaient manger avec les doigts et gérer eux même leur alimentation. Le pendant difficile pour moi maman était surtout l état désastreux du sol, de la chaise et de leur visage après la nourriture autonome. Je crois sincèrement qu il y en avait plus sur eux que dans la bouche. Cette méthode nécessite donc un certain lâcher prise.

    1. Oui ! Ça nécessite clairement un lâcher-prise sur la propreté ! Il existe de grand plastique (rigide comme des sets de table) à glisser sous les chaises hautes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En exclu, découvrez notre bestseller:

"Simplifiez-vous la cuisine !"

Accédez GRATUITEMENT à mon Nouvel eBook

« Le Guide Des Collations Saines Pour Votre Enfant »

cover3d-393464-16

+ 2 BONUS exclusifs:
1 Check-list & 5 recettes !

Je hais les spams tout autant que vous: votre adresse email ne sera jamais cédée ni revendue. En vous inscrivant ici, vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcasts et autres conseils pour vous aider à tendre vers une alimentation saine et équilibrée pour vous et vos enfants. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

A propos de moi

bio-image
sign-logo

Recevez GRATUITEMENT mon Nouveau Kit !

Guide des collations saines

« le Kit Des Collations Saines Pour Votre Enfant »

+ 2 Bonus inédits !