cuisine facile et rapide pour être zen
Astuces

Cuisine facile et rapide : mes 5 clés pour être zen

 

Cuisine facile et rapide ! Voilà qui en fait rêver certains ;-). Cuisiner vite et sain, sans se prendre la tête, c’est possible ! Plus je cuisine, plus je parviens à mettre de petites actions en place pour me faciliter le quotidien. C’est le cumul de ces petits gestes qui est important. Comme on dit : ce sont les petites rivières qui créent les océans ! Repas équilibré ne doit pas rimer avec 2 heures en cuisine et difficulté ! Votre repas ne sera pas plus équilibré parce que vous y consacrez plus de temps !

Je vous partage ici 5 astuces pour gagner du temps et être plus zen 🙂

 

1. Préparer ses ingrédients

Je commence par sortir de mes placards et de mon réfrigérateur tous les ingrédients dont j’ai besoin pour ma recette… ça me permet, entre autres, de voir s’il m’en manque un et de trouver si besoin une alternative.

L’autre jour, par exemple, j’ai voulu refaire ce cake aux myrtilles car il avait fait l’unanimité et là, surprise !! Mes enfants avaient mangé les myrtilles le jour où ils avaient été gardés à la maison par les grands-parents 😯 … je devrais pensé à mettre des étiquettes “pas toucher !” sur certains ingrédients :-D.

organisation repas

Préparer les ingrédients avant de commencer la préparation permet également de ne pas perdre du temps à en rechercher un.

Je vous conseille donc de commencer par lire tous les ingrédients de la recette et de les sortir de vos placards et réfrigérateur.

Ça vous aidera aussi si, en plus, vous devez gérer plusieurs cuissons à la fois. 2 minutes pour chercher un ingrédient peut entraîner une casserole qui déborde ou des légumes qui brûlent dans la poêle…

Si vous avez besoin de beaucoup d’ingrédients pour votre recette, faites éventuellement 2 groupes afin de ne pas encombrer le plan de travail sur lequel vous travaillez : un premier groupe avec les ingrédients que vous devez cuisiner au départ et un second avec les ingrédients utilisés en fin de préparation (par exemple les épices ou herbes aromatiques).

 

2. Ranger au fur et à mesure

Comment travailler sereinement si votre plan de travail ressemble à un champ de bataille ?

Vous avez fini avec une épice, replacez le pot dans le placard. Vous avez fini avec la planche à découper, ou le couteau ? Lavez-les, séchez-les et rangez-les. Si vous n’avez pas le temps de les sécher car vous devez surveiller la cuisson de votre repas, laissez-les sécher à côté de l’évier. Vous ne devrez déjà plus les laver par la suite.

Un plan de travail sale et encombré ne nous donne pas envie de continuer à cuisiner et est source de stress.

 

3. Cuisiner en grande quantité

Ça vous prendra moins de temps de sortir les ingrédients, la planche à découper, le couteau, le cuiseur-vapeur, etc. et de préparer le double ou le triple de carottes que d’en faire quelques-unes, nettoyer et ranger tout le matériel et refaire les mêmes gestes quelques jours plus tard.

De nombreux plats peuvent être préparés en grande quantité : mijotés, quiches, soupes, sauces, cakes, etc. Vous pouvez ensuite, soit les mettre au réfrigérateur pour les jours prochains, soit les congeler.

Et quel plaisir d’avoir des réserves de plats pour les jours où vous êtes épuisé ou ceux où vous êtes pressé !

Vous devez couper des oignons pour une préparation ? Coupez-en 2 ou 3 et placez-les dans un bocal en verre au réfrigérateur. Vous en aurez pour les autres jours de la semaine… et vous ne pleurerez qu’une seule fois :mrgreen:cuisiner en grande quantité

Pour la salade, vous pouvez la laver en une seule fois, la sécher et la placer dans un essui propre au réfrigérateur. Vous gagnerez ensuite du temps quand vous aurez besoin d’une feuille de salade pour un plat ou un sandwich… fini les excuses “je n’ai pas eu le temps de laver un peu de salade, donc, je n’ai mis que du jambon sur ma tartine”. 

Je cuisine régulièrement de plus grandes portions afin d’en avoir pour le lendemain midi ;-).

Ou, si par exemple je cuis du riz, j’en profite pour en faire un peu plus et pouvoir le manger le lendemain avec les légumes restant d’un précédent repas. J’essaie un maximum d’utiliser et de combiner les restes pour gaspiller le moins possible… j’ai encore du mal à y parvenir, surtout qu’avec les enfants, ce n’est jamais facile d’anticiper la quantité qu’ils vont manger…

A savoir : quand vous réchauffer un plat, vous ne pouvez le faire qu’une seule fois ! Ne réchauffez donc pas une trop grande quantité en une fois ! Ce serait dommage de jeter la moitié du bon petit plat que vous avez mijoté…

 

4. L’importance du menu pour une cuisine facile et rapide

Voici notamment une des raisons de faire un menu : Vous préparez tout votre matériel pour couper et cuire vos légumes du soir ? Si vous avez un peu de temps, profitez-en pour faire de même avec les légumes prévus demain ! Vous ne sortirez qu’une fois vos ustensiles, et si vous avez un cuiseur-vapeur à plusieurs étages, vous pouvez les cuire en même temps (en plus du gain de temps, vous diminuerez par deux votre quantité d’électricité et d’eau consommée).

Vous pouvez également y placer les céréales (quinoa, boulgour, riz, etc.) prévues au repas du lendemain !

Voici le modèle que j’utilise presque tous les jours :

Un menu vous permettra également de ne pas être pris au dépourvu le soir venu. Vous vouliez cuisiner des légumineuses mais vous ne les avez pas fait tremper. Vous vouliez faire cette recette mais il vous manque plusieurs ingrédients, etc.

En réalisant un menu et une liste de course, vous ne serez plus pris au dépourvu. Vous rentrerez le soir, vous saurez ce que vous devez cuisiner, vous aurez même peut-être pris de l’avance la veille ! Quel bonheur !

Un menu est également essentiel si vous souhaitez vous lancer dans le batch cooking le week-end pour vous alléger la préparation de repas en semaine !

 

5. Les plats compliqués : l’énorme erreur !

Avant, je pensais que pour réaliser des repas sains et équilibrés, il fallait qu’ils soient… compliqués et longs à préparer ! Quelle erreur !

Quelques légumes de saison, un filet de poulet (ou une boîte de conserve de maquereaux ou autre), une céréale (quinoa, boulgour, riz, etc.), quelques épices, herbes aromatiques et une petite sauce (tamari, pesto…) et le tour est joué !

Vos enfants aiment les pâtes à la sauce tomate ? Ajoutez-y quelques légumes (épinards, carottes, courgettes, chou kale, champignons, etc.), un poisson gras (sardines, maquereaux) et hop : un repas sain et équilibré 🙂

Découvrez ici une multitude de recettes faciles et rapides !

 

A retenir

Soyez organisé en amont : élaborer un menu et une liste de course. Sortez tous les ingrédients dont vous aurez besoin pour votre recette avant de commencer à cuisiner.
Privilégiez les recettes faciles et rapides pour la semaine et gardez les nouvelles recettes ou les plus longues à réaliser pour les week-ends.
Cuisinez en grande quantité pour gagner du temps par la suite !
Mettez en place ces astuces et dites-moi si elles ont fonctionné pour vous !
Vous souhaitez découvrir d’autres astuces pour être zen au quotidien ? C’est par ici !
Nath, votre Conseillère en Nutrition
Partager l'article :
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

2 Comments

    • Nathalie Mertens

      Bonjour,

      Si vous avez téléchargé mon bonus “les 9 secrets pour une alimentation équilibrée”, vous recevrez chaque semaine un mail avec un lien vers le nouvel article 🙂

      Vous pouvez également aller jeter un coup d’oeil dans l’onglet “Ressources” : vous y trouverez d’autres bonus à télécharger gratuitement si vous le souhaitez. A partir du moment où vous en téléchargez un, vous recevrez automatiquement ma newsletter.
      Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

      Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.