grillons
Défis

Défi: semaine n°7 : les grillons !

 

Salut les parents !

Comme promis, voici mon article sur le second aliment que j’ai reçu à mon anniversaire. Comme aujourd’hui, c’est Halloween, je pense que c’est un bon jour pour vous en parler  😀

Cliquez ici si vous n’avez pas lu mon article sur le premier aliment que j’ai reçu.

J’ignore si vous avez déjà eu l’occasion de manger ça. Pour moi, c’est une première ! Il s’agit de grillons.

Certains diront: “Quoi?! Des insectes! Oh non, jamais je ne mangerai ça!” et d’autres diront certainement : “Pourquoi pas? Toute nouvelle expérience est bonne à prendre 🙂 “.

 

Les insectes

Beaucoup d’entre nous, de par notre culture et notre éducation, sont rebutés par le fait de manger des insectes: méfiance, dégoût, peur, etc. Je l’étais moi aussi jusqu’à ce jour où quelqu’un m’en a offert. Pour être honnête, j’en ai goûté un sans le regarder de près. Je pense que si j’avais commencé à l’analyser, je ne l’aurais peut-être pas avalé. Ça vous est peut-être déjà arrivé? Ça a été le cas pour Ilona : elle a toujours mangé des moules jusqu’au jour où elle en a décortiqué une pour l’analyser… depuis, elle trouve ça trop dégoûtant à manger  :mrgreen:

grillons

 

2,5 milliards de personnes consomment quotidiennement des insectes, surtout en Afrique, en Amérique centrale et en Asie. Et, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les insectes y sont considérés comme un mets savoureux et d’un grand intérêt nutritionnel. Ils ne sont pas consommés par manque de nourriture.

De nombreuses études vont dans le même sens : les insectes apportent beaucoup de bienfaits nutritionnels. Ils sont donc tops pour notre santé 🙂 .

 Manger des insectes est appelé entomophagie.

 

A savoir :

  • le Programme Alimentaire Mondial (PAM) pousse à la production à grande échelle et à leur consommation dans les pays occidentaux.
  • Les repas élaborés à partir d’insectes sont conformes aux normes de références alimentaires préconisées par la FAO (Food and Agriculture Organization) des Nations Unies, l’OMS (Organisation Mondiale de la santé) et de l’UNU (United Nations University).

 

La composition des grillons

Les insectes renferment beaucoup de protéines. 100 g de grillons couvrent plus de la moitié des besoins journaliers en protéines d’un adulte de 70 kg !

  • Le grillon contient par exemple 3 x plus de protéines que le boeuf… à poids égal évidemment  😉 Ils sont donc une bonne alternative à la viande.
  • 2 cuillerées à soupe est égal à 2 oeufs (13 grammes de protéines) !  

Les insectes sont riches en vitamines B, calcium, zinc, fer, phosphore. Ils contiennent:

  • 7 x plus de vitamines B12 que le saumon !
  • 2 x plus de fer que les épinards !
  • 2 x plus de calcium que le lait !
  • 3 x plus de potassium que la banane !

Ils apportent également des fibres et des acides gras essentiels (ces derniers sont appelés comme ça car notre organisme est incapable de les fabriquer. Un apport extérieur est donc essentiel).

Leur carapace contient de la chitine. Il s’agit d’une fibre prébiotique qui aide à la santé de l’intestin.

 

Les bienfaits des grillons

De part leur richesse en vitamines et minéraux, la consommation de grillons :

  • joue un rôle dans le fonctionnement optimal :

  • du système nerveux (notamment dans la production des neurotransmetteurs)
  • du système digestif
  • des muscles
  • de la circulation sanguine
  • dans le maintien de la pression sanguine.
  • renforce les dents et les os

  • renforce le système immunitaire (notamment la cicatrisation).

 

Au niveau de l’écologie

Après les bienfaits nutritionnels pour notre corps, j’avais envie de faire une parenthèse sur les bienfaits pour notre planète, un thème qui me tient également à coeur.

L’impact environnemental de la production de grillons (et d’insectes en général) est faible. Celle-ci permet de réduire notre empreinte carbone. En effet, l’élevage d’insectes consomme 2000 x moins d’eau que le boeuf et produit 100 x moins de gaz à effet de serre que le bétail (selon une enquête de la FAO, 2014).

 

Où acheter les grillons?

tubes de grillons

 

 

En me renseignant, j’ai découvert que les grillons que j’avais reçu étaient élevés dans une ferme urbaine pas si loin de chez moi. Ils y grandissent et sont nourris d’aliments biologiques (résidus de pressage d’huile de lin et de tournesol).

Vous pouvez en acheter dans les magasins bio. Je n’en ai pas trouvé dans les grandes surfaces.

 

 

 

 

Comment consommer les grillons?

Les grillons sont vendus sont différentes formes : en vrac, frais, séchés, croustillants.

Les goûts aussi varient : nature (le goût est alors entre celui de l’amande et de la noisette), sucré, salé (tomate, fumé, ail et persil, etc.).

Ils peuvent se consommer à l’apéritif (imaginez la tête de vos invités si vous leur proposez ça sans les avoir prévenu :mrgreen: ), en assaisonnement de plats, dans les soupes, les salades.

Si les manger entiers vous rebutent, vous pouvez acheter de la poudre de grillons. Elle est utilisée par exemple en barres énergétiques.

La poudre de grillons peut également remplacer la farine afin d’ajouter des protéines dans les plats. Elle contient 7 g de protéines par portion de 10g. Et elle est sans gluten. Remplacez par exemple 10% de la quantité de farine dans les muffins, gâteaux, pâtisseries, etc.

poudre de grillons

 

Ce que mes enfants en ont pensé

Deux de mes enfants ont goûté… et non pas aimé.

Le 3ème n’a pas souhaité goûter.

Bon, je vous accorde que cette semaine, c’était “hard” comme nouvel aliment à découvrir  😉

Je pense qu’à partir de la semaine prochaine, je retournerai dans des aliments plus traditionnels… avant que mes enfants ne me considèrent comme complètement folle avec ce que je leur propose à manger  😆

 

Conclusion

Ce que j’aime dans le défi que je me suis fixée (pour plus d’information  à ce sujet, vous pouvez voir l’article qui explique mon défi ), c’est le fait que je me renseigne de manière plus approfondie sur les aliments et que j’apprends alors moi-même de nouvelles choses. Sans ce défi, je ne me serais peut-être jamais autant documentée sur l’entomophagie (vous vous souvenez du mot ? C’est la consommation d’insectes  😉 )

L’augmentation démographique poussera peut-être la société a se pencher de plus en plus vers une alimentation composée notamment d’insectes. Ce sont maintenant aux mentalités de changer (je vous avoue que j’ai encore du mal avec certains insectes que je ne suis pas encore prête à goûter !  😯 )

Retenons qu’un repas composé d’insectes est excellent pour notre santé car il apporte l’essentiel des nutriments dont nous avons besoin.

Dites-moi dans les commentaires si vous avez déjà goûté des insectes et lesquels  🙂

Au plaisir de vous lire !

 

Nath, votre Conseillère en Nutrition

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je reçois gratuitement    mon super e-Book  :-)