réduire ses dépenses
Astuces

Repas : 3 astuces pour réduire mes dépenses

 

Salut les parents !

“Ca coûte cher!” : voilà ce que certains de mes clients me répondent lorsque je leur parle d’alimentation saine et bio. Oui et non. Je vous partage ci-dessous mes 3 astuces pour réduire les dépenses tout en mangeant de manière saine et équilibrée  😉

« Cet article participe à l’événement interblogueurs “Mes 3 meilleures astuces pour réduire mes dépenses organisé par le blog Budget Serein. Si vous aimez cet article, partagez-le, cela nous aidera à faire connaître nos blogs ».

 

1. Halte au gaspillage

Ca paraît évident et pourtant, beaucoup de personnes n’y pensent pas nécessairement. Pour réduire mes dépenses en cuisine, je lutte d’abord contre le gaspillage.

Imaginez que vous faîtes une ratatouille avec de bons légumes. Vous en consommez la moitié et laissez le reste quelques jours dans votre réfrigérateur… jusqu’au moment où vous apercevez le bocal qui contient les restes. Vous l’ouvrez… et vous découvrez un reste de ratatouille qui n’a plus l’air très frais (j’ai évité de mettre une photo car je pense que vous voyez très bien de quoi je parle :mrgreen: )… Vous le jetez. Et voilà quelques euros qui filent à la poubelle  😕 Jeter un aliment = jeter de l’argent à la poubelle !

Si ça vous arrive plusieurs fois par mois, vous commencez à perdre une somme conséquente.

En Belgique, chaque personne gaspille environ 15 kg de nourriture par an à la maison ! Ca représente un repas jeté tous les 15 jours !

Mes astuces :

  • Faites des menus. Ça vous évitera d’acheter des aliments que, finalement, vous n’utiliserez pas.
  • bocal en verreN’achetez pas de produits frais en trop grande quantité.
  • Placez vos restes dans des bocaux en verre (ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens) transparent, afin de directement voir ce qu’ils contiennent. Mettez-les ensuite au réfrigérateur ou au surgélateur.
  • Si vous les placez au réfrigérateur, mettez-les en évidence afin de les voir dès que vous ouvrez celui-ci. S’ils sont cachés, vous ne penserez peut-être pas à les cuisiner.
  • Cuisinez en priorité vos restes ou réservez un jour de la semaine où vous combinez les restes pour les manger.

 

2. Consommer local et de saison

  • Achetez des produits bruts. Sachez, par exemple, que des champignons pré-découpés coûtent plus chers que les champignons entiers. La salade pré-emballée coûte plus chère que la salade “nature”… Et en plus, avec les produits bruts, vous éviterez les conservateurs, etc. qui ne sont pas tops pour votre santé !
  • Achetez chez le producteur local. Ca évitera les intermédiaires, le coût de l’emballage, etc. Et vous aiderez directement ceux-ci  😉
  • Les marchés vendent souvent des fruits et légumes pas chers… surtout si vous passez en fin de matinée. N’oubliez pas de comparer les prix aux différents stands. Vous pouvez également essayer de négocier, si vous en avez l’âme.
  • Achetez les fruits et légumes de saison. En effet, les prix varient selon la période de l’année. Evitez les produits hors saison qui viennent du bout du monde et qui sont de moyenne qualité. Agir comme ça est également positif pour l’environnement. Evitez d’acheter des pommes du bout du monde s’il y a des producteurs dans votre pays !
  • Achetez en grandes quantités les produits qui se conservent longtemps. Vous obtiendrez alors peut-être un meilleur prix.
  • Achetez en groupe.

étal de marché

 

3. Potager et échange

Pour réduire mes dépenses, je reviens à la base :

Potager

Pour obtenir des légumes ou fruits pour quelques cents, vous pouvez créer un potager.

potager

Les avantages :

  • Bon marché
  • Vous pouvez créer un compost pour avoir du terreau (vous diminuerez en plus la quantité
    de déchet dans votre poubelle!). Il existe même des composteurs pour appartement  😉
  • Génial pour les enfants : ils découvrent d’où viennent les fruits et légumes. Et oui, c’est une toute petite graine qui donne toutes ces courgettes ! Et ils peuvent vous aider.
  • Jardinez = très bon pour la santé ! Vous prenez l’air et faites du sport.
  • Il est possible de faire un potager sur une terrasse (par exemple les potagers verticaux). Pas besoin d’un grand espace ! Vous trouverez plein d’exemple sur internet.

Echange

Que vous ayez déjà un potager ou non, mon frère Eric vient de lancer un site d’échange et de partage. Vous pouvez y échanger, donner ou trouver des plantes, des plants (par exemple des plants de framboisiers, de groseilliers, etc.), des graines, des légumes (si par exemple vous avez produit trop de courgettes ou de radis), etc.

Les avantages :

  • Ecologique : diminue le gaspillage et favorise la biodiversité
  • Economique : l’échange remplace l’achat
  • Social : favorise les rencontres et le partage des connaissances.

Découvrez ici Eco-partage !

Aidez ce genre d’initiative à se développer !

 

 

Réduire ses dépenses : le juste milieu

Avec ces astuces, vous devriez déjà réduire votre budget tout en mangeant de manière saine et équilibrée.

Après, je ne vais pas vous cacher que de nombreux produits nocifs pour la santé vendus en grandes surfaces ne sont pas chers et permettraient de diminuer davantage vos dépenses. A vous de voir où vous mettez vos priorités : diminuer encore le budget, c’est bien mais conserver la santé, c’est mieux !

Mettez dans les commentaires vos astuces pour réduire vos dépenses  🙂

 

A très vite !

Nath, votre Conseillère en Nutrition

 

 

 

Partager l'article :
  • 13
  • 1
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 15
    Partages

6 Comments

    • Nathalie Mertens

      Merci pour le lien 🙂
      Super article !
      Je vois qu’on se rejoint sur les deux premiers points. Je n’avais pas pensé à évoquer le sujet de la viande. En effet, diminuer sa consommation réduit aussi ses dépenses !

  • Jack

    Bonjour Nathalie,
    Merci pour cet article fort intéressant! Le gaspillage est le mal de notre société alors si dans notre petit chez nous on peut apprendre à nos enfant à ne pas gaspiller, c’est un pas en avant pour changer notre monde. Je partage totalement tous les points que tu as cité. Ces derniers mois, j’ai aussi décidé de prendre mon casse-croûte pour le midi au lieu d’aller à la cantine ou au resto. Du coup, ce sont des économies faciles à faire et dans le frigo, finis les restes! 🙂
    A bientôt
    Jack

    • Nathalie Mertens

      Merci pour ton commentaire.
      Je n’avais pas pensé à mettre dans mon article qu’emmener son casse-croûte permet également de faire des économies. Merci pour l’idée !

  • Filatriau

    Bonjour Nath, c’est toujours agréable de faire des économies 🙂 . Les économies servent à investir ailleurs n’est -ce pas et c’est top!. En m’impliquant pour le Climat et la planète, je me retrouve à faire des économies. J’achète le plus souvent auprès des producteurs locaux pour faire ma cuisine végétarienne. C’est un petit producteur local responsable il me connait bien car c’est en famille que nous prenons le chemin de la transition végétale. Je fais mes courses chez lui.
    Cuisiner des coulis de tomates cueillies en été, les mettre en bocaux pour les déguster en hiver faire ses confitures avec les fruits de saison sont de délicieuses économies aussi. Très heureuse d’avoir échangé nos lumières. A bientôt! Florence du blog https://faisbrillertesetincelles.com

    • Nathalie Mertens

      Merci beaucoup pour ton témoignage !
      C’est super que tu allies économies et écologie 🙂
      Je trouve ça important d’aider les producteurs locaux.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.