repas sereins
Astuces,  Podcasts

Repas sereins en famille : mes astuces

 

Salut les parents !

Avez-vous déjà pris conscience que nous mangeons entre 2 et 3 repas par jour avec nos enfants? Imaginez le nombre de fois où nous sommes rassemblés autour de la table ! Imaginez le temps que ça fait ! Alors faisons tout ce que nous pouvons pour que ceux-ci se déroulent dans le calme et la bonne humeur  🙂 .

colère

En effet, lorsque les repas se passent avec des tensions, des disputes, nous ne profitons pas de ce moment. Je pense que nous avons déjà tous vécus des repas qui se terminent en disputes, cris, bouderies… D’ailleurs, je vous invite à aller lire mon enfant boude à table !

Lorsque ça nous arrive chez nous, je sors de table avec un sentiment mélangé de tristesse, colère, culpabilité (vous connaissez : le syndrome de la maman qui culpabilise pour tout? 😕 ), etc. Je regrette que le repas se soit déroulé comme ça. Comment aurions-nous pu éviter que ça finisse de cette manière?

Si ça arrive régulièrement, nous finirons par ne plus avoir envie de partager ces moments en famille alors qu’ils sont de merveilleuses sources d’échanges et de partages. Le rythme effréné de la vie s’arrête un instant, autour d’une table pour profiter des gens qu’on aime. Le repas est un temps de pause, à savourer avec nos proches.

D’ailleurs, c’est souvent ce qu’on fait avec nos amis. Nous nous réunissons autour d’un bon repas. Alors pourquoi ne pas voir les choses de la même manière avec notre conjoint(e) et nos enfants?

Pensez-vous de cette manière? Vous êtes-vous déjà posé cette question?

Je vous accorde que le matin, en semaine, ce n’est pas toujours évident. C’est par contre plus facile à mettre en place le soir ou le week-end.

Vous êtes tendus lors des repas? Stressé? Vos enfants sont de mauvaise humeur? Ils vont encore se disputer pour la quantité de tel ou tel aliment dans l’assiette? Vous appréhendez ce moment ?

Je vais vous donner mes astuces pour que les repas en famille deviennent un moment serein 🙂

 

Les émotions

L’enfant est une éponge à émotions. S’il vous sent stressé(e), énervé(e), il sera lui-même dans cet état-là.

Vos émotions

Votre journée a été difficile? Vous êtes énervé(e) car elle ne s’est pas déroulée comme prévu? Je sais ce que c’est ! Avec mes 3 enfants, la gestion de la maison et mon travail, je dois souvent faire face à des imprévus  😉

Prenez quelques minutes pour vous. Respirez, pratiquez la cohérence cardiaque, lisez quelques pages d’un bon livre, jouer avec votre enfant (j’adore faire des jeux de société avec mes 2 grandes 😉 ), etc. Trouvez une activité qui vous calme (et que vous savez mettre en place).

Prenez le temps de vous calmer avant de passer à table. Vous en serez tous gagnants ! Et vous savourerez un repas serein  🙂

Les émotions de votre enfant

Ça sera la même chose pour votre enfant. Il peut avoir vécu des choses difficiles à l’école (une dispute avec un copain, un moment stressant en classe, etc.). Proposez-lui un moment calme avant de passer à table. Vous pouvez par exemple lui faire un massage dans le dos, lui lire une histoire, lui faire un câlin, etc.

Il existe également des livres de relaxation pour enfant. Voici ceux que nous possédons :

 

 

 

Le manque de temps

“Mais je n’ai pas le temps pour ça! Quand on rentre le soir, il est déjà tard !”. Je veux bien admettre que selon l’heure à laquelle nous rentrons le soir, nous sommes plus ou pressés.

tempsCependant, réfléchissez :

  • Option 1 : Vous ou votre enfant êtes énervés. Vite vite, vous faites à manger. Pendant ce temps-là, peut-être que votre enfant est calme ou peut-être qu’il se dispute avec son frère ou sa soeur. Vite, vite vous le pressez de venir manger “A table ! Dépêche-toi!”. Votre enfant arrive. Vous ou votre enfant (ou les 2) êtes de mauvaise humeur et celle-ci peut vite créer une dispute au sujet du repas proposé, de la manière d’être assis table… Et ça finit par un repas gâché par la mauvaise humeur.
  • Option 2 : Vous rentrez tard. Le repas doit encore être cuisiné mais vous sentez que votre enfant est énervé, triste, etc. Avant de commencer à cuisiner, vous prenez quelques minutes pour lui. Vous lui permettez de s’apaiser, de verbaliser ses sentiments, etc. Il sera plus calme (et peut-être même souhaitera-t-il cuisiner avec vous pour profiter encore de ce moment à 2) et vous passerez ensuite calmement à table. Au final, vous gagnerez du temps car vous ne devrez pas désamorcer une colère  😉

Par expérience, j’ai appris qu’il valait mieux prendre le temps de parler, de câliner son enfant plutôt que d’ignorer ses émotions en se disant qu’elles passeront toutes seules. Toute la famille sort gagnante de ça !

 

Repas sereins sans rapport de force

J’imagine que si vous lisez mon blog, c’est que vous souhaitez que votre enfant mange de manière saine et équilibrée pour sa santé actuelle et future et pour son bien-être mental. “Aliments sains, enfants sereins”  😉 

Cependant, manger de manière équilibrée ne doit pas devenir un sujet de disputes et de tensions. Sachez parfois lâcher prise. Votre enfant ne mange pas beaucoup aujourd’hui? Vous sentez que si vous insistez pour qu’il mange ses légumes, ça risque de finir en crise? Ne le forcez pas. Chez nous, nous appelons ça : choisir nos batailles  😉 Créer un rapport de force avec votre enfant risque juste de le bloquer et il ne voudra plus rien manger.

Le stress et la pression ne favoriseront pas les repas calmes et sereins. Votre enfant ne mangera pas de manière plus équilibrée si vous lui mettez la pression.

Votre enfant aura par contre son estomac noué, son appétit diminuera, il mangera moins. Vous vous énerverez encore plus pour qu’il mange ses légumes et ça deviendra un cercle vicieux.

Pas de panique : l’équilibre alimentaire se joue sur les repas de la semaine, pas sur une journée.

Montrez à votre enfant que vous êtes heureux de manger des légumes et de passer ce moment en leur compagnie.

 

Aliment plaisir pour des repas sereins 🙂 

Non, je ne parle pas ici de bonbons, confiseries, etc.

Cuisinez, dès que vous le pouvez, au moins un aliment que votre enfant apprécie. Il sera plus enclin à venir manger de bonne humeur que s’il n’y a que des aliments qui ne lui plaisent pas ! Mettez-vous un instant à sa place et vous conviendrez que ça serait aussi votre cas  😉

 

Les tâches

Avant, je m’énervais le soir à répéter 5 x la même chose à mes enfants pour qu’ils effectuent enfin la tâche !! Par exemple : mettre leur lunch box dans la cuisine, mettre la table, etc. Ma grande m’a un jour dit “Maman, tu nous demandes de faire beaucoup trop de choses!”. En fait, ce n’était pas le cas mais s’ils ont 5 tâches à faire en rentrant de l’école et que je la leur demande 5x chacune, alors oui ! Au final, je leur demande 25 choses à faire ! C’était la perception de ma fille…

Quand venait le temps de les appeler pour venir manger, je lisais dans leur regard “Quoi encore maman? Qu’est-ce que tu vas encore nous demander de faire?”. Vous imaginez comme c’était agréable pour moi ! Je prenais le temps de cuisiner. j’aurais aimé un “Merci maman pour ce repas”. Et non, venir à table était encore considéré comme une tâche à faire!  🙁 …Vous imaginez mon humeur en m’asseyant à table… Peut-être vivez-vous ça en ce moment ?

Depuis, j’ai créé une routine qui est affichée sur le réfrigérateur. Maintenant, je leur demande juste de la regarder et de voir s’ils ont tout fait. Ce n’est plus moi qui leur donne des tâches à effectuer, c’est la routine  😆 .

De ce fait, quand je les appelle pour venir manger, ce n’est plus la 20ème fois que je leur demande quelque chose  😉

Téléchargez ici notre routine du soir que vous pouvez facilement adapter à votre situation.

 

Prévenir

Votre enfant joue et c’est l’heure de passer à table? “Attends maman, je suis occupé à construire une maison avec mes blocs”. Ce type de phrases vous dit quelque chose? Oui? A moi aussi !

enfant joue

Prenez un instant du recul pour vous mettre à sa place. Vous êtes occupé à lire un super roman et vous devez vous interrompre dans la minute pour venir à table. Vous voudriez peut-être terminer votre page ou votre chapitre? Et bien, pour votre enfant, c’est la même chose.

Alors prévenez : “Chouchou, on mange dans 5 minutes. Penses à terminer ce que tu fais”. Vous pouvez même mettre un réveil à portée de main afin qu’il puisse se rendre compte de l’heure qui avance.

 

A retenir

Nous souhaitons tous des repas sereins où on partage notre journée, nos idées, nos souhaits, etc. Mettez en place ces astuces et dites-moi dans les commentaires ce qui a fonctionné avec votre enfant  🙂

Vous connaissez des famille où les repas se passent sous tension? Partagez-leur cet article afin qu’ils aient les bonnes clés pour changer ça et profiter enfin de ces moments ! Merci !

 

Cet article fait suite au carnaval d’articles que j’organise. Les blogueurs s’unissent et publient autour du thème “Vos astuces pour des repas sereins en famille”. vous aurez accès librement à la compilation de ces articles sous forme d’un e-book gratuit en février. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur Partager l’article !

 

A très vite !

Nath, votre Conseillère en Nutrition

Partager l'article :
  • 9
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 11
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.